Les puits


Puits Rue Palezzi
Puits Rue Palezzi

Au cours de votre promenade, découvrez les puits, véritables vestiges d'un art de vivre aux siècles précédents.Ces derniers jouaient en effet un rôle important dans la vie des Bourronnais-Marlottins. Jusqu'à la fin du siècle dernier, il n'y avait ni eau courante, ni télévision, ni radio, no voitures automobiles, ni téléphone.... Les femmes allaient chercher plusieurs fois par jour l'eau au puits commun. Bien souvent, il fallait attendre qu'une voisine ait fini de puiser son eau. Elles en profitaient ainsi pour commenter les petits ragots et les nouvelles que l'une d'elles avaient rapportées.

Mais les puits ne servaient pas toujours à palabrer. Lorsqu'il y avait un incendie, des chaînes de volontaires se formaient entre les puits et le sinistre. Les seaux passaient alors de mains en mains pour circonscrire le feu.

Même si beaucoup de puits ont disparus au fil des ans (destruction, rattachement à une propriété privée), certains ont résisté à l'épreuve du temps :

  • rue du Maréchal Foch, vous remarquerez la présence d'un puits dans le mur du château. Ce puits date probablement de la construction de celui-ci. Il y a plusieurs années, il a été comblé pour éviter qu'un accident ne se produise.
  • Si vous passez dans la rue Pasteur,anciennement rue Bourgeoise, arrêtez vous au n°31 à la hauteur du petit renfoncement. En écartant un peu le lierre qui a investi ce dernier, vous découvrirez un puits.
  • Rue Palezzi, à l'angle de la rue Kleber, vous trouverez le puits Printania. D'après les cartes postales, ce dernier était intact vers 1930. Mais lorsque Victor Lhuer le dessina en 1941, une partie du toit était détruit. Il fut restauré il y a plusieurs années.
  • Rue Delort, recherchez un puits qui ressemble à celui de la rue du Maréchal Foch. Mais comme pour le puits de la rue Pasteur, il a été investi par le lierre, ce qui le rend bien peu visible.